Les bienfaits de la tétine sur bébé

Parfois accusée de préparer la future clientèle des orthodontistes, la tétine a su prouver ses bienfaits sur les bébés agités ou inquiets qui sont 70 % à l’avoir adoptée. Certaines études nord-américaines ont même mis en avant son impact dans la prévention de la mort subite du nourrisson.

Depuis 2013, la règlementation française interdit le bisphénol A dans le plastique alimentaire pour bébés et donc dans les tétines. Des précautions restent cependant à prendre, que ce soit dans la sélection de la tétine du biberon comme dans le choix de la sucette.

Voici pourquoi la tétine peut apporter aide et réconfort à votre bébé.

Dans cet article :

  • Les effets de la tétine sur les bébés ;
    • stimule l'auto-apaisement,
    • réduit le risque de MSN,
    • améliore l'évolution des bébés prématurés.
  • L'interdiction du BPA est-elle suffisante ?
  • Les précautions à prendre avec la tétine ;
    • aidez votre enfant à s'en passer,
    • si vous choisissez l'allaitement : attendez qu'il soit en place,
    • pensez à nettoyer régulièrement sa sucette.

Les effets de la tétine sur les bébés

La sucette favorise l’auto-apaisement

Dès la naissance, votre bout de chou a un réflexe de succion totalement instinctif et naturel. Développé pendant la grossesse, cet automatisme répond au stress et aux différentes douleurs du quotidien. On parle d’auto-apaisement car l’enfant se calme seul, sans aide humaine extérieure.

En effet, la succion lui permet de libérer des endorphines, ces célèbres hormones du plaisir. Ces mêmes endorphines que nous produisons lorsque nous pratiquons un sport et qui nous rendent parfois si joyeux après un bon running ou un tennis. Elles sont à la fois antidouleurs et euphorisantes. Il n’est donc pas étonnant que la sucette favorise l’endormissement.

La sucette réduit les risques de mort subite du nourrisson (MSN)

Des études ont mis en avant l’effet de la tétine sur la réduction de la mort subite du nourrisson.

Sans pour autant avoir identifié toutes les causes de cette concordance, on a établi que la succion aurait une influence sur le développement respiratoire. Par ailleurs, en créant un espace entre le lit et la bouche quand bébé se retourne malencontreusement sur le ventre, cet objet transitionnel permettrait de laisser passer l’air. Cela éviterait ainsi au nourrisson de s’étouffer.

La sucette a un effet bénéfique sur les bébés prématurés

La tétine est utilisée dans certains services de néonatalogie pour ses bienfaits sur les bébés prématurés. En effet, la succion non nutritive les aide à développer leurs réflexes oraux encore immatures et leur permet de rentrer à la maison plus tôt. Ces bébés s’alimentent de manière autonome plus rapidement et améliorent sensiblement leur oralité.

Il existe des tétines spéciales prématurés, notamment la « sucette active » : quand le nourrisson adopte une succion efficace, il entend la voix enregistrée de sa maman pour l’apaiser et l’encourager. Une étude publiée par Reuters Health en 2014 met en avant ses bienfaits et les progrès de 100 prématurés grâce à cette tétine innovante.

tétine bébé

L’interdiction du BPA dans les tétines est-elle suffisante ?

Le BPA ou bisphénol A est un composant du polycarbonate. Il n’est pas facile de le détecter au quotidien.

Or en raison de sa résistance et de ses propriétés très pratiques à basse comme à haute température, on l’utilisait beaucoup dans le plastique alimentaire. On le soupçonne d’être un perturbateur endocrinien voire d’être cancérigène. Depuis 2013, la règlementation, en France, l’interdit dans la fabrication des contenants alimentaires pour bébé et depuis 2015 dans celle des contenants destinés au reste de la population.

🌟Attention toutefois aux modèles achetés dans des pays moins rigoureux. Ils ont leur propre règlementation et certaines tétines peuvent donc encore contenir du bisphénol si elles sont envoyées depuis l'extérieur.

Par ailleurs, des fabricants utilisent un subterfuge en optant pour le BPS (bisphénol S) qui lui, n’est pas interdit. Soyez donc vigilent dans la lecture des caractéristiques.

Les précautions à prendre avec la tétine

Aidez votre tout-petit à se passer de sa sucette

Afin de protéger les dents et les mâchoires de votre enfant, apprenez-lui à traverser des moments sans sa totote. Donnez-lui quand le besoin se fait réellement ressentir, mais pas toute la journée. Utilisez-la en dernier recours quand aucune autre solution ne calme votre tout-petit.

Ensuite, accompagnez votre enfant, vers 3 ans, pour se détacher progressivement de sa totote. Il existe plusieurs solutions. Elles dépendent de la personnalité de chacun. Une idée peut contribuer à le responsabiliser et à grandir : expliquez-lui qu’un bébé vient de naître, qu’il a besoin d’une tétine et que votre enfant, devenu grand, peut lui donner la sienne. Préparez une enveloppe, faites-lui coller le timbre et glisser la tétine destinée au bébé. Certains jeunes enfants aiment beaucoup l’idée d’aider un tout-petit et peuvent se sentir valorisés de confier leur tétine.

Ensuite, il est possible de la remplacer par le Machouyou, inventé par un dentiste, pour arrêter en douceur la tétine et remettre les dents en place : https://www.machouyou.com/

Utilisez la sucette une fois l’allaitement bien en place

Si vous optez pour l’allaitement, n’utilisez pas une tétine avant que votre bout de chou n’atteigne l’âge de 3 mois. En effet, la sucette risque de mettre en péril le réflexe de succion puis la sécrétion de lait maternel. Si ce n’est heureusement pas systématique, mieux vaut prévenir.

En effet, l’efficacité de la succion et sa fréquence influencent la sécrétion lactée. Or un bébé qui utilise sa tétine demande moins souvent à téter et risque donc d’impacter cette sécrétion à la baisse.
Il vaut donc mieux que l’allaitement ait trouvé sa vitesse de croisière avant d’utiliser une sucette. Pour assurer la pérennité de l’allaitement, il faut un minimum de 4 à 6 semaines et un maximum 12 semaines.

Pensez à nettoyer souvent la sucette

Il n’est pas utile de la stériliser, mais elle traîne partout, tombe, est posée en des endroits parfois improbables, alors pensez à la nettoyer régulièrement afin d’éviter aux germes et aux bactéries indésirables d’occuper la bouche de votre enfant.

Lavez-la dans le lave-vaisselle au moins deux fois par semaine et rincez-la régulièrement.

🌟 Les boites à tétines sont souvent encore plus envahies de bactéries que les tétines elles-mêmes, donc pas vraiment utiles.

L’accroche-tétine est une bonne solution pour éviter de voir cet ustensile si utile traîner n’importe où et n’importe comment. Par ailleurs, il permet d’éviter de perdre son temps à chercher l’indispensable totote.

Le mot de la fin

La notion de tétine physiologique est un argument marketing. En fait, votre enfant a un objet inséré dans la bouche quotidiennement et durant de longues périodes, ce qui déforme, à terme, la mâchoire comme le positionnement des dents. A donner avec modération, quel que soit le modèle.

Le choix de bébé dodo :

Nous avons craqué sur des sucettes en caoutchouc fabriquées au Danemark 100% sans BPA, ni PVC ni phtalates.

tétine sans bisphénolVoir sur Amazon !

Et chez vous ? Laquelle préfère votre bébé ? Dites-le-nous en commentaire !

>