siege auto bebe

Sécurité : quel siège auto choisir pour mon bébé ?

Le siège auto fait partie des achats incontournables quand on attend un bébé sauf… si on n’a pas de voiture ! Or, s’il y a bien un article de puériculture dont il est difficile de déchiffrer les caractéristiques, c’est bien le siège auto ! Entre les mots codés comme groupe 0+ ou groupe 1 2 3, les termes techniques comme isofix, les options dont on ne sait si elles sont utiles ou pas comme le mode pivotant… comment choisir un siège auto bébé en toute connaissance de cause ?

Nous avons défriché pour vous le monde du siège auto enfant et nous vous expliquons comment choisir le plus sûr et le plus adapté à vos besoins. Deux modèles nous ont particulièrement séduits chez Bébé dodo : le siège auto Kiddy Evoluna et le Pebble plus de Bébé confort, nous vous détaillons pourquoi.

Dans cet article :

  • Comprendre les mots codés des sièges auto
  • Les 4 critères essentiels pour bien choisir
  • Quelques conseils de sécurité
  • La sélection de Bébé Dodo

Comprendre les mots codés des sièges auto

Les chiffres sont à associer à l’évolution de votre enfant. S’ils sont liés au poids, il est toutefois très important de se fier également à la taille. Ainsi, si votre enfant est grand et maigre, il conviendra de changer plus tôt le siège bébé car sa tête ne doit en aucun cas dépasser, elle ne serait plus protégée. Donc le poids est une indication, mais l’idéal est de tester en magasin avec bébé.

D’ailleurs, la nouvelle norme associe désormais les groupes de siège aux tailles des enfants plutôt qu’aux poids. Néanmoins, on trouve toujours de nombreux modèles qui répondent à l’ancienne norme et la loi les autorisera encore quelques années.

Les différents groupes de siège auto

Pour les plus petits :

Le groupe 0+ débute à la naissance et dure jusqu’à 13 kilos, ce qui correspond à environ à 1 an et 80 cm.

En ce qui concerne le groupe 0+/1, il va de la naissance à environ 4 ans soit 18 kg (1 mètre).

Pour ce qui est du groupe 1, il s’étend de 9 mois à 4 ans soit de 9 à 18 kg.

Quant au groupe 1 2 3, très prisé chez les parents car il évite les nombreux changements et les coûteuses dépenses, on le destine aux bouts de chou de 9 kg (9 mois) à 36 kg soit 10 ans, l’âge moyen auquel votre enfant peut quitter le siège auto et mesure, le plus souvent, entre 1 m 35 et 1 m 50.

Pour les plus grands :

Le groupe 2 3 est parfait pour les enfants d’environ 2 ans (15 kg) jusqu’à 10 ans (36 kg).

Enfin, le groupe 3 protègera les enfants de 22 à 36 kg soit de 6 ans environ jusqu’à 10 ans.

Siège auto jusqu’à quel âge ?

Vous pourrez abandonner le siège auto quand votre enfant mesurera au moins 1 m 35 ou atteindra l’âge de 10 ans. En effet, sa morphologie doit être adaptée au passage de la ceinture de sécurité. Celle-ci doit bien lui arriver par l’épaule et protéger son corps. Tant qu’il n’a pas atteint une taille suffisante, il peut passer au-dessous ou être étranglé par la ceinture ou encore ne pas être suffisamment protégé. Et c’est le code de la route qui nous le dit ! C’est pour cette raison aussi que vous ne devez pas utiliser le réhausseur trop tôt (pour les enfants n’atteignant pas 125 cm).

10 ans, c’est également l’âge auquel votre enfant peut passer devant, sur le siège passager.

La ceinture de sécurité, elle, est toujours obligatoire, et même au-delà de 100 ans !
Puisqu’une image vaut 1000 mots, voici notre récapitulatif !

 

Les 4 critères essentiels pour bien choisir

L’évaluation du niveau de sécurité du siège auto

Bien sûr, les résultats de crash tests sont importants puisque la sécurité est la fonction principale d’un siège auto ! Plusieurs organismes indépendants se chargent des essais, notamment l‘ADAC en Allemagne ou le TCS en Suisse.

Le confort de votre enfant

Essayer en magasin permet réellement de savoir si votre enfant, avec son gabarit, sera bien dans son siège.

Attention ! Pensez toujours à enlever le manteau de votre enfant en voiture pour éviter « l’effet savonnette ». En effet, en cas de choc, le manteau va se comprimer et prendra beaucoup moins de volume qu’à l’arrêt. Le harnais ne tiendra donc plus son rôle correctement.

Pensez aussi à ajouter un cale-tête à votre enfant pour un maximum de confort !

Si vous hésitez entre un bouclier et un harnais, ils constituent deux dispositifs différents mais de qualité équivalente. Il vaut mieux comparer les sièges auto globalement plutôt que sur leur système de fermeture. Le bouclier laisse toutefois souvent plus d’aisance et de liberté de mouvement. Il exige en général que bébé ait déjà un peu grandi car il est utilisable vers 85 à 90 cm.

L’adaptation du siège auto à votre voiture

Depuis 2005, la norme isofix est généralisée et obligatoire. On doit pouvoir attacher tous les sièges auto à la barre métallique située dans le fond des sièges de la voiture.

Le siège auto pivotant est particulièrement astucieux. Il vous permet de positionner bébé face à vous lorsque vous êtes du côté de la portière, et ensuite de tourner le siège dos à la route ou face à la route selon l’âge de votre bébé. Cela évite ainsi de se tordre le dos ou de se contorsionner Si ce n’est pas un critère fondamental, il est à prendre en compte lors de l’achat.

Le respect des normes de sécurité

Cela va sans dire mais bien sûr, le siège auto doit respecter les normes européennes, donc si vous le rapportez depuis un pays hors d’Europe, assurez-vous qu’il soit conforme. Deux règlements cohabitent actuellement : celui qui date de 1982, le R44, mis à jour plusieurs fois dont la dernière en 2014 avec le R44-4. On peut encore utiliser les sièges homologués R44-3 mais pas les R44-1 et 2 qui datent d’avant 1995.

Une autre norme, la R129 dite aussi I-size a été ajoutée en 2013. Elle rend obligatoire le système isofix et impose un positionnement dos à la route plus longtemps (jusqu’à 15 mois plutôt que jusqu’à 9 kilos qui correspondent parfois à 6 mois).

Vous devrez donc trouver sur l’étiquette du siège soit l’indication R44/04 soit i-Size.

Si vous trouvez également « E2 », cela signifie que la France a fait la demande d’homologation (avec E et un autre chiffre, un autre pays européen a procédé à cette demande et l’homologation reste valable en France).

Une petite vidéo récapitulative

La sélection de sièges auto par Bébé Dodo

Kiddy Evo-luna I-Size

Non seulement il est N°1 dans l’essai comparatif du magazine Que Choisir mis à jour le 23/10/2018 mais il est au top depuis plusieurs années dans les résultats des crash test de l’ADAC, l’association allemande indépendante de référence. En effet, une note de 1.7 est excellente puisque plus elle est basse, mieux c’est dans les scores de l’ADAC. Cela vaut un 5/5 ! Il est conçu pour les enfants de la naissance à environ 18 mois.

Notez que ce n’est pas un siège auto pivotant, mais son installation est facile et rapide. La ceinture est également simple à diriger. Il assure un bon confort aux bébés car il est spacieux, bien rembourré et stable. Il dispose d’un harnais 3 points et d’un coussin réducteur pour les plus petits.

Son défaut principal est le prix, mais pour le siège le plus fiable, cela mérite, si on le peut, l’investissement. Il est également assez encombrant car un peu plus grand que les coques habituelles.

 

siège auto bébé Kiddy

Voir sur Amazon !

Bébé Confort Pack Pebble Plus

Avec une note de 15,7 /20 attribuée par Que Choisir, il fait également partie du top des sièges auto.

Et ce qu’on apprécie, c’est que Bébé Confort s’associe depuis 2010 à l’Association de Prévention Routière pour sensibiliser les parents à la sécurité des enfants sur la route. Ils s’investissent non seulement dans les faits, mais aussi dans leurs produits, puisque le Bébé Confort Pebble Plus est également très bien placé aux crash tests, avec une note de 1,6 depuis 2015. Sa bonne note tient également compte de la simplicité d’installation de l’enfant et de la composition des matériaux.

Il répond à la norme la plus récente, la R129. Son coussin réducteur est bien pratique pour les plus petits. Il est confortable et facile d’emploi. On le ferme à l’aide d’un harnais 3 points. Comment installer le siège auto Bébé Confort ? C’est tout simple ! Les couleurs permettent de diriger facilement la ceinture. Pour en savoir plus, voici quelques détails que donne le fabricant lui-même, ici.

Son défaut : il ne dure que jusqu’à 75 cm, contre 83 cm pour le Kiddy, mais son prix est plus abordable.

Pebble plus siège auto

Voir sur Amazon !

Nos derniers petits conseils pour la route

Évitez d’acheter un siège auto d’occasion, surtout si vous ne connaissez pas le précédent propriétaire. Vous ne verrez jamais s’il a été accidenté. Or, comme pour un casque de vélo, une fois qu’il a reçu un choc, le siège ne protège plus.

Pensez aux accessoires confort que nous détaillons dans notre article : pare-soleil, jouet pour occuper bébé durant les longs trajets, sticker « bébé à bord » pour éviter d’être suivi de trop près sur la route…

N’oubliez pas de faire des arrêts fréquents lors des longs voyages. Non seulement le conducteur se reposera et gardera une bonne vigilance, mais bébé aussi se détendra, libéré de son siège et de son harnais !

Le mot de la fin

Actuellement, ce sont 4 enfants de moins de 10 ans qui subissent un accident de la route quotidiennement. Et les plus petits sont les plus touchés. La raison principale ? Le cosy, que les parents n’installent pas correctement. Lisez ici les meilleurs conseils de l’Association de Prévention Routière pour éviter d’être touché.

Et bonne route !

 

 

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.