poussee dentaire calmer bébé

Poussée dentaire : comment calmer les douleurs de bébé

La première quenotte pointe le bout de son nez ! C’est la fameuse poussée dentaire qui met en péril le sommeil de bébé. Souvent émouvante pour les parents, elle peut s’avérer douloureuse pour votre enfant. Si les premières dents constituent un événement, les suivantes, moins marquantes,  se montrent tout aussi incommodantes pour votre bout de chou.

Découvrez quels sont les symptômes qui doivent vous alerter et quelles sont les solutions autres que le classique gel dentaire pour calmer la douleur.

Tout savoir sur les premières dents de votre bébé

Dans cet article :

  • Les étapes de la poussée dentaire
  • Les symptômes
  • Les bons remèdes

La poussée dentaire va permettre à votre bout de chou de se  parer de ses principaux attributs d’omnivore, les dents ! Leur sortie se fait par étapes plus ou moins désagréables et s’étale dans le temps. Elle fait partie des incontournables petits maux de l’enfance.

Nous vous expliquons ce qui se passe dans la bouche de votre bébé et comment déterminer le bon moment pour apporter des solutions aux maux de dents.

Les étapes de la poussée dentaire

C’est vers 6 mois qu’apparaît la première dent. Il s’agit toujours de la même : l’incisive médiane inférieure. Séance photo tout sourire de bébé avec sa petite quenotte solitaire au milieu de la bouche, c’est inoubliable pour de jeunes parents !

Lorsque l’on évoque l’âge de 6 mois, on fait une moyenne. Il arrive que des bébés naissent avec des dents, tout comme, à l’inverse, certains ne connaissent la première poussée dentaire qu’après un an. Elles se forment toujours pendant la grossesse, quel que soit le moment de leur percée.

S’il y a une chose commune à tous les enfants, c’est l’ordre d’apparition des dents  :

  • 2 incisives médianes inférieures
  • 2 incisives médianes supérieures
  • 4 incisives latérales
  • 4 prémolaires appelées aussi premières molaires
  • 4 canines
  • 4 deuxièmes molaires

Elles constituent ce qu’on appelle les dents primaires ou dents de lait, et sont au nombre de 20. Elles viennent souvent deux par deux, en commençant toujours par celles du bas. C’est le moment de penser à l’hygiène dentaire, n’attendez pas !

Les 28 dents définitives poussent discrètement dessous, dans les mâchoires. Elles ne sortiront qu’entre 6 et 12 ans en moyenne. Puis viendront, bien plus tard, les 4 dents de sagesse qui seront moins source d’inquiétude pour les parents !

poussée dentaire calmer bébé

Les symptômes de la poussée dentaire

Ils sont plus ou moins importants selon chaque enfant. Les premiers signes apparaissent la plupart du temps sous forme de gencives sensibles ou d’inflammation des gencives. Bébé a tendance à mordiller davantage ses jouets afin de soulager sa gêne.

Les gencives douloureuses se traduisent par une bave apparente en raison d’une salivation excessive. S’ajoutent parfois des rougeurs non seulement locales, mais aussi au niveau des joues et même des fesses.

Vous pouvez également percevoir une irritabilité accrue de votre tout-petit, il devient grognon. De temps à autre, le sommeil de bébé est agité. Vous constaterez aussi, peut-être, des pleurs plus nombreux. Enfin, sur certains enfants, la percée est plus difficile et mène à un érythème fessier voire à une diarrhée et à des coliques. Dans le pire des cas, sa température monte légèrement.

🌟 Attention ! Si une légère fièvre est imputable à la poussée dentaire, elle ne doit jamais dépasser 38 °C ni s'installer. Si c'était le cas, il serait impératif et impérieux de consulter un médecin !

Les douleurs dentaires ne sont pas à prendre à la légère car les gencives enflées rendent votre enfant irritable et les effets sur le système digestif peuvent l’amener à une perte d’appétit.

Même si elles font partie du développement de bébé, qu’il est classique de traverser le passage «bébé fait ses dents », il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour apaiser son inconfort.

poussées dentaires bébé

Poussée dentaire : les bons remèdes

Il existe de nombreux remèdes de grand-mère. Dans une pharmacie en ligne ou locale, on propose aussi des solutions allopathiques. A vous de voir ce qui vous semble le plus efficace et ce qui correspond à vos choix.

Nous avons retenu plusieurs types de parades antidouleurs pour apaiser bébé.

La formule la plus utilisée est le gel gingival (ou gel dentaire). Il existe en version bio (Weleda, par exemple) ou allopathique (Dolodent). Il faut masser la gencive avec le doigt préalablement enduit du produit.

Les anneaux de dentition à mâchouiller constituent également une solution naturelle pour votre bébé. Ils sont rendus plus efficaces quand ils sont préalablement réfrigérés puisque le froid agit sur les vaisseaux et permet aux gencives gonflées de retrouver leur forme d’origine. Vous pouvez aussi passer sur la gencive un anneau de dentition imbibé d’une solution  à base d’huile essentielle de camomille noble, apaisante, mélangée à de l’huile végétale d’arnica.

🌟 Si les huiles essentielles doivent être manipulées avec précaution sur un bébé, celle de camomille noble peut être utilisée à partir de 6 mois.

Ensuite, comme traitement homéopathique antidouleur, Chamomilla en granules est un grand classique pour les poussées dentaires. Son cousin, l’unidose Camilia, contient à la fois Chamomilla et deux autres remèdes homéopathiques. Il s’avère très pratique.

En matière d’allopathie, mieux vaut consulter votre médecin et rester vigilent sur l’utilisation du paracétamol. C’est un médicament qui doit être administré de façon modérée et ne pas devenir systématique.

Enfin, une fois la dentition en place, c’est le moment de penser à mordre, à croquer et à mâcher ! Et donc, l’étape suivante est la diversification alimentaire. N’hésitez pas à lire nos conseils sur ce passage plein de découvertes et de promesses gustatives.

Le mot de la fin

Le collier d’ambre est l’objet de nombreuses controverses. Certains l’accusent d’être dangereux, notamment autour du cou, d’autres lui reconnaissent une certaine efficacité. Notre position sur le sujet : il peut-être porté si vous prenez les précautions indispensables et si vous le choisissez avec soin. Dans le doute, attachez-le autour de la cheville ou du poignet, il jouera son rôle de la même façon.

Et vous, connaissez-vous des secrets contre les douleurs des poussées dentaires ? Si oui, n’hésitez pas à les partager en ajoutant votre commentaire !

 

>